CSBE-SCGAB
Thursday, 16 September 2010 10:54

A Few Words From President Shiv Prasher

Shiv PrasherLet me start by reiterating that I am very proud to be your President and I will do everything in my power to lead the Society in 2010-11 and make it stronger and better.

First of all, I want to thank our Past-President, Dennis Hodgkinson, for doing an excellent job as President of the Society during 2009-2010. I attended many meetings and teleconferences chaired by Dennis and I very quickly started admiring his leadership qualities, organizational skills, and clear focus. I have learnt a lot from him and I want to thank him once again on behalf of all of you for doing a splendid job as our President. We continue to look forward to his help and support as he wears a new hat as the Past-President of CSBE/SCGAB.

They have been thanked before many times and I want to thank them again. What a splendid job the organizing Committee of the 2010 CSBE/CIGR Conference has done! CSBE had hosted our European cousins for the first time and the event was a big success from every angle. Local arrangements were first-class, all conference events took place exactly as planned, and over 700 conference attendees were spell-bound by the beauty of the venue, friendly people of Quebec City, and the overall efficiency and organization of the Conference. The Society is fully indebted to Stephane Godbout, Stephane Lemay, Philippe Savoie, and their very energetic and tireless team of CSBE members and supporters who left no stone unturned to make sure the conference was a Big Success. CSBE/SCGAB is truly humbled by their strong support and commitment. Our Journal Editor, Ranjan SriRanjan, is actively looking into publishing some of the very high quality papers in the Society's Journal, and CSBE/SCGAB will be providing financial support for this initiative.

ASABE is actively working on consolidating the name of our program to Biological Engineering. As it stands now, there are many different ways in which our program/departments are named across North America, viz. Agricultural and Biological Engineering, Agricultural and Biosystems Engineering, Bioresource Engineering, etc. ASABE wants everyone to use a single name for the program, i.e. Biological Engineering. This will not only harmonize the program name across North America but it will also allow them to put their efforts in promoting a single program and thus work towards establishing a brand-identity for our profession. I would like to hear your views on it.

We are all shocked to hear about the merger of the Department of Agricultural and Bioresource Engineering with Chemical Engineering at the University of Saskatchewan. In Canada, the University of Saskatchewan granted the first degrees in Agricultural Engineering in 1925 and this represented the formal beginnings of the agricultural engineer-ing profession in Canada. This was the only department left in Western Canada with such a wide ranging program in agricultural engineering education and outreach activities and we are really alarmed by this development. Although this decision was most likely necessitated by fiscal challenges facing the University, CSBE/SCGAB was very strongly opposed to the merger plan and a strong letter against the merger was sent to the Board of Governors of the University of Saskatchewan, but to no avail. The Society is surprised, because we were anticipating the news about the establishment of a Western Canada Centre for Agricultural and Bioresource Engineering at the University, and definitely not this news. Given the importance of the Department of Agricultural and Bioresource Engineering in Sas-katchewan and Canada, we informed them that the merger plan and procedure should have been more transparent and inclusive. Although the new Department of Chemical and Biological Engineering will continue to offer both chemi-cal and “agricultural/biological” engineering programs, we are very alarmed by the fact that the University is also permitting some academics in the Department of Agricultural and Bioresource Engineering to request transfers to other engineering departments such as Civil Engineering. At the present time, both merged departments have almost an equal number of faculty members and thus the integrity of the “agricultural/biological” engineering program is not threatened in the newly formed department. However, if some faculty members in the Department of Agricultural and Bioresource Engineering are allowed to transfer, it will have serious repercussions on the viability of the agricultural/biological program as such, and it may also have an effect on the program accreditation in the future. The Society strongly urged them to not allow the interdepartmental transfer of faculty members as this will undermine the integ-rity and delivery of agricultural/biological engineering program.

I recently had a useful telephone conversation with Dr. Ernie Barber, newly appointed Acting Dean of the College of Engineering at the University of Saskatchewan. Some of you may remember Ernie as a former vice-president of our society and a former department head of agricultural and bioresource engineering at the University of Saskatchewan. He informed me that the merger of the two departments was approved by the University Council and has already taken place. He has appointed Dr. Charles Maule as the Interim Head of the new department. He also informed me that he has placed a temporary moratorium on the interdepartmental transfers in order to study the impact of such transfers on the integrity of the “Biological Engineering” program. CSBE/SCGAB applauds Dr. Barber's action and strongly urges him to not allow interdepartmental transfers of faculty members. We have seen not much good coming out of such mergers and transfers and we know for sure what would eventually happen if the inter-departmental trans-fers is allowed to proceed. The demise of the Bioresource Engineering Department/Program at the University of British Columbia comes to my mind right away.

Rene Morissette and his team, Anne-Marie Chapman and Benoit Lacasse, have been actively working on revamping the Society's website. Some of us have looked at the new website and we are really impressed. Even though planning for the CSBE/CIGR Meeting in Quebec City took 110% of their time, they have been working on it since the 2009 CSBE Meeting in PEI, and on behalf of the Society, I want to give them our heartiest thanks and gratitude. There are always unsung heroes behind the success of any organization, and persons like Rene Morissette, Anne-Marie Chap-man, and Benoit Lacasse, need to be recognized, applauded, and appreciated for their efforts. Bravo!!!!

Our Society Manager, Jim Townsend, has decided to step down as of September 1, 2010. Jim has served the Society in this capacity for seven years and during this time he has made very significant and important contributions. Over the years, he has made all office bearers of the society look good and took care of the affairs of the Society on a day-to-day basis very effectively and efficiently. You will agree with me that the Society has functioned very well dur-ing his time and the credit goes exclusively to Jim for serving the Society and our profession so well.

Consequently, the search is presently underway for finding a new Society Manager. With the exceptional success of the Quebec City Meeting and the financial revenue it has generated, the CSBE/SCGAB Council has redefined the mandate of the Society Manager by adding the following additional duties to the existing ones:

Develop a bioengineering image that is:

  • attractive and easy to “sell” to the public, other organizations, government agencies
  • representative of who and what we want to be

Pro-actively “push” this image into the public and organizational consciousness to:

  • increase our influence in organizations like ASABE, AIC, EIC, various government Agencies
  • retain members, regain former members, add new members especially from new graduates
  • increase our visibility in the public media and society in general so as to be better able to justify our existence and stop professional attrition
  • improve the image and functioning of our journal as a bioengineering publication medium

As your President, I will also be working very closely with the new Society Manager to find ways of ensuring more undergraduate students participation in the Society activities and look for ways of making certain that a greater num-ber of them are also able to attend the Annual Meetings. I like the suggestion Dr. Claude Laguë, Dean of Engineering, University of Ottawa, made to me at the CSBE/CIGR meeting that we should facilitate active participation of the representatives of the CSBE undergraduate clubs/associations at the Annual Meetings by waiving their registra-tions and even splitting the cost of their attendance with their departments. We can also seek help and support from the CSBE Foundation for this initiative. I like the idea very much and I would like to hear from you.

As you can see from the above, we are living in very exciting times. Our profession in Canada is facing tougher challenges. Rather than reacting to a situation, we must become proactive and take our Society and our profession to newer heights. I am counting on the collective wisdom and support of the membership in the current year and years to come.

Un mot du président

J'aimerais d'abord vous réaffirmer à quel point je suis fier d'être votre président et vous assurer qu'en 2010-2011 je ferai tout en mon pouvoir pour amener notre société à se dépasser en force et en vigueur.

Je voudrais d'abord remercier notre président sortant, Dennis Hodgkinson, pour son excellent travail comme président de notre société en 2009-2010. J'ai assisté à plusieurs réunions et téléconférences présidées par Dennis et en suis rapidement venu à admirer ses qualités de meneur d'hommes, ses compétences organisationnelles et la clarté de sa prise en considération des enjeux. J'en ai beaucoup appris. De ma part, ainsi que et de la vôtre, je voudrais le re-mercier une fois de plus de son splendide travail comme président. Nous nous réjouissons qu'il continuera de nous offrir son aide et son appui dans son nouveau rôle comme président sortant du SCGAB/CSBE.

Quoiqu'ils aient été remerciés à plusieurs reprises, je veux les remercier à nouveau. Quel splendide boulot du comité d'organisation de la conférence SCGAB/CIGR 2010! Sous l'égide de la SCGAB, nous avons accueilli nos cousins européens pour la première fois et l'évènement fut un succès à tout point de vue. L'organisation locale fut de pre-mière qualité, toutes les activités se sont déroulées exactement telles que prévues. Plus de 700 participants furent enchantés par la beauté du site, la chaleureuse réception des habitants de la ville de Québec, et, dans l'ensemble, par la bonne organisation et déroulement sans accrocs de la conférence. La société exprime sa grande reconnaissance envers Stéphane Godbout, Stéphane Lemay, Philippe Savoie, ainsi que leur énergétique et inlassable équipe de membres et souteneurs de la SCGAB, qui ont tout fait pour assurer le grand succès de cette conférence. En temps que société nous sommes vraiment touchés de leur grand appui et engagement. Le rédacteur en chef de notre revue, Ranjan SriRanjan, s'implique activement à publier certains des excellents articles présentés à la conférence dans notre revue et la SCGAB/CSBE offrira un soutien financier à cette initiative.

L'ASABE s'implique activement à consolider l'appellation de notre programme au terme 'bio-ingénierie'. À l'état actuel, de par l'Amérique du Nord, nos programmes/départements sont désignés par une variété d'appellations: gé-nie agricole et biologique, génie agricole et des biosystèmes, génie des bioressources, etc. L'ASABE voudrait que tous utilisent un nom unique pour le programme, soit 'bio-ingénierie.' Ceci n'aurait pas seulement l'effet d'harmoniser l'appellation du programme de par l'Amérique du Nord, mais leur permettrait de concentrer leurs efforts sur la promotion d'un seul programme, et d'oeuvrer vers l'établissement d'une nouvelle image de marque pour notre profession. J'aimerais que vous me fassiez part de votre point de vue à cet égard.

Nous sommes tous étonnés par la nouvelle provenant de l'Université de la Saskatchewan quant à la fusion de leur département de génie agricole et des bioressources avec celui de génie chimique. L'Université de la Sasketchewan décerna les premiers diplômes en génie agricole au Canada en 1925, ce qui représenta l'inauguration du métier d'ingénieur agricole au Canada. Étant donné que ce département demeurait le seul dans l'ouest du Canada à offrir une gamme aussi étendue de programmes d'enseignement et de vulgarisation en génie agricole, nous sommes très in-quiets de ce que cette suite d'évènements implique. Quoique cette décision fût probablement attribuable aux défis fiscaux de l'université, la SCGAB/CSBE s'opposa fortement au plan de fusion et envoya une lettre ferme au Conseil des gouverneurs de l'université de la Saskatchewan exprimant son désaccord, mais en vain. La société est surprise de la tournure des évènements, puisque nous nous attendions plutôt à l'annonce de l'établissement d'un Centre de génie agricole et des bioressources pour l'ouest du Canada à cette université, mais certainement pas la présente nou-velle. Étant donné l'importance du département de génie agricole et des bioressources au Saskatchewan et au Cana-da, nous leur avons indiqué que le plan de fusion et sa mise en oeuvre auraient dû être plus transparents et inclusifs. Quoique le nouveau département de génie chimique et biologique continuera à offrir des programmes dans les deux domaines (génie chimique et en génie agricole/bio-ingénierie), nous sommes très inquiets par le fait que l'université permettra aussi à certains membres du corps enseignant dans le département de génie agricole et des bioressources de déposer un demande de mutation vers d'autres départements d'ingénierie, tel que génie civil. Présentement, les deux départements fusionnées ont un nombre presque égal de membres du corps enseignant et donc l'intégrité du programme de « génie agricole/bio-ingénierie » n'est pas menacé au sein du département nouvellement formé. Cependant, si l'on permet la mutation de certains membres du corps enseignant du département de génie agricole et des bioressources, cela aura d'importantes répercussions sur la viabilité du programme de génie agricole/biologique comme tel, et pourrait avoir un effet sur le futur agrément du programme. La société leur a fortement recommandé de ne pas permettre la mutation interdépartementale des membres du corps enseignant, puisque celle-ci saperait l'in-tégrité et la livraison du programme de génie agricole/bio-ingénierie.

Une récente conversation téléphonique avec le Dr. Ernie Barber, doyen intérimaire nouvellement nommé de l'école d'ingénieurs de l'Université du Saskatchewan, se révéla utile. Certains d'entre vous vous souviendrez peut-être d'Ernie comme ancien vice-président de notre société et ancien directeur du département de génie agricole et des bioressources de l'université de la Saskatchewan. Il m'a informé que la fusion des deux départements avait été auto-risée par le Conseil universitaire et était déjà chose faite. Il a nommé le Dr. Charles Maule comme directeur intérimaire du nouveau département. Il m'a aussi informé qu'il avait institué un moratoire temporaire sur les mutations interdépartementales afin d'étudier l'impacte de telles mutations sur l'intégrité du programme de bio-ingénierie. La SCGAB/SCBE applaudit les gestes du Dr. Barber et lui demande très instamment de ne pas permettre de mutations interdépartementales des membres du corps enseignant. Nous n'avons jamais vu quoi de bon découler de telles fusions et mutations et nous sommes convaincus de ce qu'il adviendrait éventuellement si ces mutations interdéparte-mentales étaient permises. La disparition du département/programme de génie des bioressources à l'Université de la Colombie Britannique nous vient tout de suite à l'esprit.

René Morissette et son équipe d'Anne-Marie Chapman et Benoît Lacasse, travaillent activement au remaniement du site Web. Ceux d'entre nous qui ont eu la chance de voir le nouveau site en sont revenus impressionnées. Même si la planification de la réunion de la SCGAB/CIGR nécessita l'allocation de 110% de leur temps, ils ont travaillé avec acharnement sur le remaniement du site depuis la réunion de la SCGAB à l'Île du Prince Édouard en 2009. J'aimerais donc, au nom de la société, leur offrir l'expression chaleureuse de notre gratitude et reconnaissance. Il existe toujours des héros méconnus derrière le succès de n'importe quelle organisation, et l'on se doit de reconnaître, applaudir et apprécier les efforts des personnes comme René Morissette, Anne-Marie Chapman, et Benoît Lacasse. Bravo!!!!

Notre secrétaire-directeur, Jim Townsend, a décidé de quitter son poste en date du 1 septembre, 2010. Jim a servi la société à ce poste pendant sept années, durant lesquelles il fit d'importantes contributions. Au fil des ans, il s'est assuré que tous les membres du comité directeur fassent bonne figure, et s'est occupé des affaires courantes de la so-ciété d'une manière efficace et efficiente. Il est sans contredit que la société a très bien fonctionnée sous sa gestion et que l'honneur est entièrement la sienne pour avoir si bien servi la société et sa profession.

Par conséquence une recherche est présentement en cours pour trouver un nouveau secrétaire-directeur pour notre société. Vu le succès exceptionnel de la réunion à Québec et les revenus ainsi générés, la SCGAB/CSBE a redéfini le mandat du secrétaire-directeur en ajoutant les tâches additionnelles suivantes à celles déjà en existence:

Développer une image de la bio-ingénierie qui soit:

  • attrayante et facile à "vendre" au public, à d'autres organisations et aux agences gouvernementales
  • représentatif de qui et quoi nous visons être.

De promouvoir cette image de manière proactive dans la conscience du public et des organismes, afin de:

  • Augmenter notre influence dans differents organismes tels que l'ASABE, l'AIC, l'EIC, et diverses agences gouvernementales.
  • Maintenir les membres actifs, réintégrer d'anciens membres, et ajouter de nouveaux membres, particulièrement parmi les nouveaux finissants.
  • Augmenter notre visibilité dans les médias publics et dans la société en général, afin de mieux justifier notre existence et d'enrayer l'érosion de nos effectifs professionnels.
  • Améliorer l'image et la fonctionnalité de notre revue comme média pour promulguer la bio-ingénierie

En temps que votre président, j'oeuvrerai en proche collaboration avec le nouveau secrétaire-directeur afin d'assurer une plus grande participation des étudiants de premier cycle aux activités de la société, ainsi que de trouver manière à ce qu'un grand nombre d'entre eux puissent participer aux réunions annuelles. Je suis d'accord avec la suggestion que le Dr. Claude Lague m'a proposé à la réunion du SCGAB/CIGR, que nous devrions faciliter une participation active des clubs/associations d'étudiants en bio-ingénierie de premier cycle aux réunions annuelles, en les dispensant de leurs frais inscription et même en partageant leurs frais de déplacement avec leurs départements. Pour cette initiative, nous pourrions aussi solliciter l'aide et l'appui de la Fondation SCGAB. J'aime bien cette idée et j'apprécierais bien vos commentaires là dessus.

Comme les enjeux discutés ci-haut l'indiquent, nous vivons dans une époque difficile et émouvante. Au Canada, notre profession fait face à des défis de plus en plus coriaces. Plutôt que de réagir à de telles situations, nous nous de-vons de devenir proactifs et de pousser notre société et notre profession à atteindre un nouveau sommet. Je compte donc sur la sagesse et l'appui de nos membres dans l'année en cours et dans les années à venir.

Read 12101 times Last modified on Wednesday, 22 September 2010 15:29
Shiv Prasher

Dr. Shiv O. Prasher is Chair and Professor in the Department of Bioresource Engineering at Macdonald Campus of McGill University. He has been a member of the McGill teaching staff since 1983. Dr. Prasher has established a very strong research program in soil and water engineering over the last ten years.

Shiv is the 2010-2011 CSBE/SCGAB President.

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Submit your news

The CSBE is looking for news from its members!

Please send your text with good resolution pictures to This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.Your news will be published in the next Perspectives Newsletter.

Search for News